• RHL
  • Day 13Game 148
    Edmonton Oilers3
    Anaheim Ducks2
    Boxscore 0 Likes
  • Day 15Game 178
    Edmonton Oilers0
    SanJose Sharks0
    Preview 0 Likes
  • Day 16Game 197
    Edmonton Oilers0
    LosAngeles Kings0
    Preview 0 Likes
  • Day 19Game 230
    Edmonton Oilers0
    Vancouver Canucks0
    Preview 0 Likes
  • Day 20Game 251
    Edmonton Oilers0
    NewYork Islanders0
    Preview 0 Likes
  • Day 14Game 171
    Condors4
    Reign2
    Boxscore 0 Likes
  • Day 16Game 189
    Stars0
    Condors0
    Preview 0 Likes
  • Day 17Game 206
    Condors0
    Barracuda0
    Preview 0 Likes
  • Day 18Game 221
    Condors0
    Monsters0
    Preview 0 Likes
  • Day 19Game 235
    Condors0
    Roadrunners0
    Preview 0 Likes
  • Day 20Game 252
    Phantoms0
    Condors0
    Preview 0 Likes
  • Day 21Game 266
    Heat
    Condors
    Preview 0 Likes

Les Oilers jettent leur dévolu sur Matthew Beniers au premier rang

2021-06-13

Edmonton, Alberta – Le draft 2021 vient de se conclure pour les Oilers. C’était le 2e draft du DG D’Auteuil et encore une fois, ce n’est pas les picks qui manquaient! Pour une 2e année de suite, les Oilers avait la première sélection de l’encan. L’an passé, c’était un choix facile avec Lafrenière. Cette année, c’en était tout autrement alors que le top du repêchage était complètement ouvert. Les Oilers ont choisi 8 fois finalement, contrairement aux 12 de l’an passé. Voici les commentaires du DG après chacune de ses sélections :

Matthew Beniers (1e choix) : « Beniers était le choix évident. Pour donner une idée à nos fans qui ne le connaissent pas, nous avons repêcher le prochain Jonathan Toews. Beniers est un centre qui n’a pas vraiment de faiblesse. Il montre énormément de caractère sur la patinoire, surtout dans les moments clés. Il a été incroyable aux moins de 20 ans cette année avec Caufield et Boldy à ses côtés et le kid a clairement beaucoup de talent. Avec Dach et Beniers au centre, on a selon moi 2 des meilleurs centres et leaders de la prochaine génération. Il n’y a jamais eu d’hésitation à Edmonton »

Samu Tuomaala (33e choix) : « Tuomaala est rapide et a un très bon tir. Il est très talentueux. Il m’a impressionné aux moins de 18 ans cette année aux côtés de son coéquipier et autre nouveau Oilers, Koivunen. Il est un choix de 1e ronde qui a descendu pour aucune raison. On a hâte de reformer ce duo de Finlandais à Edmonton»

Ville Koivunen (34e choix) : « Je regardais une partie des moins de 18 ans et j’ai vu pour la première fois Koivunen jouer. Je ne savais pas qui c’était et j’ai tout de suite su que je devais le repêcher. Il faisait bien paraître tout le monde et chacun de ses jeux étaient pensés parfaitement. Sa vision est d’un calibre élite. Il montre également beaucoup de talent. Un coup de cœur de ma part »

Jack Peart (38e choix) : « Peart a été impressionant cette année avec le Fargo Force, surtout en séries. On mise sur le fait qu’il sortira en première ronde cette année. C’est un défenseur très intelligent et cela se ressent sur son jeu offensif et défensif. On le voit bien devenir un 2e ou 3e défenseur »

Aleksandr Kisakov (57e choix) : « Kisakov a eu une grosse année avec 73 points en 61 parties dans la MHL. Il a un excellent tir. On n’a pas hésité à s’avancer pour s’assurer d’aller le chercher. On a hâte de suivre son développement »

Benjamin Gaudreau (72e choix) : « Gaudreau a connu un bon tournoi aux moins de 18 ans. Avec Parik qui gradue cette année, on avait besoin d’un nouveau gardien dans nos espoirs »

Ty Voit (93e choix) : « Voit n’a pas pu jouer cette année du tout. On prend un risque avec cette sélection donc. Il est petit et jeune. Il a démontré du talent et en regardant des faits saillants il m’a impressionné. Il a été productif pour un gars de 16 ans dans la OHL l’an passé »

Francesco Arcuri (123e choix) : « Arcuri s’est exilé en Suisse pour jouer cette année. Il a énormément progressé au fil de la saison. Mine de rien, il a produit autant que Francesco Pinelli dans la même ligue, repêché 20e par les Ducks. Il est très talentueux et il devra apprendre à éviter les revirements. C’est un choix risqué mais qui peut devenir payant »